L’isolation thermique par l’extérieur

Dans certains cas, l’isolation thermique par l’extérieur constitue une solution intéressante, notamment grâce à son efficacité. Pour cela, il est possible d’utiliser des isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane), minéraux (laine de roche, laine de verre), ou de la fibre de bois.

 

Avantages et inconvénients

L’isolation des murs par l’extérieur présente l’avantage d’être plus efficace pour le traitement des ponts thermiques, notamment ceux des planchers intermédiaires.

Cette méthode permet également de bénéficier pleinement de l’inertie thermique des parois en maçonnerie. Elle protège des changements de température et permet d’économiser sur la climatisation en été, en évitant que les murs accumulent la chaleur.

Toutefois, elle implique de changer l’aspect extérieur (qu’on veut parfois préserver) de votre logement et coûte plus cher qu’une isolation par l’intérieur.

Elle est souvent utilisée par les professionnels (bâtiments commerciaux ou industriels).